À l'antenne
Titre
Artiste

#21 – Vie et mort d’un grand projet : après Europacity, quel avenir pour le triangle de Gonesse ?

proposée par Paul Citron, Lolita Voisin & Olivier Gaudin

Diffusée le 24 février 2020


#21 – Vie et mort d’un grand projet : après Europacity, quel avenir pour le triangle de Gonesse ?
Ainsi va la ville

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:00:00
Rewind 30 Seconds
1X

Invités :

  • Stéphane Tonnelat, sociologue, co-rédacteur en chef de la revue en ligne Métropolitiques
  • Jean-Yves Souben, membre élu du conseil municipal du Blanc-Mesnil, ancien proviseur de lycée

Contexte :

Europe, ville. Qu’est-ce qu’une ville européenne ? Les rapports de force entre intérêts publics et intérêts privés n’ont cessé de produire des effets sur les formes de nos villes. Ouvrons une Histoire de l’Europe urbaine : il est question de fondations et d’extensions, d’économie politique et de finances, de droit de propriété, d’organisation de l’espace en fonction des ressources locales et de proximité de groupes sociaux hétérogènes, aux intérêts souvents divergents; mais aussi d’administration, de plans et de violence, de commerce, de culture.

Depuis un siècle et demi, l’urbanisme a rêvé de fabriquer des morceaux de villes, voire de transformer des villes entières, en concevant des projets urbains : des grands travaux de Paris sous le Second Empire aux villes nouvelles de la Cinquième République, l’urbanisme à grande échelle à la française ne s’est jamais réalisé sans l’engagement très prononcé de l’État. À l’époque d’Haussmann, « Europe », avant de devenir une station de métro, c’est tout un quartier de l’Ouest parisien que l’on réorganise et renomme, en donnant des noms de grandes villes européennes à ses rues élargies : rue de Londres, rue d’Anvers, de Liège et d’Amsterdam, rue de Rome ; rues de Naples, d’Édimbourg, de Madrid, de Turin, de Bucarest et de Moscou… comme une carte du monde en miniature, glissée dans le plan de la grande ville industrielle. Mais au vingt-et-unième siècle, les conditions ont peut-être changé. L’Europe ne nourrit plus les mêmes aspirations et les mêmes rêves, et la fabrique de la ville ne se joue plus à l’échelle d’une seule agglomération, même géante, ni d’un seul pays ou d’un seul continent. Comme si l’idée d’une ville européenne, avec ses singularités, appartenait désormais au passé.

Ainsi va la ville s’intéresse aujourd’hui aux transformations en cours dans la métropole parisienne, et plus précisément à un des chantiers du Grand Paris récemment abandonné : EuropaCity.

Vous avez aimé Eurodisney, devenu Disneyland Paris, et son cousin germain, le vaste centre commercial Val d’Europe ? Alors le projet EuropaCity vous aurait sans doute plu. Mais depuis le 7 novembre 2019, il n’est plus d’actualité.

Qu’était-ce au juste que ce projet ? Quelles leçons pouvons-nous en tirer pour l’avenir ?

Des liens en accès ouvert pour aller plus loin :