À l'antenne
Title
Artist

#17 – Les futurs de Marseille : les contradictions d’Euroméditerranée

proposée par Paul Citron, Lolita Voisin & Olivier Gaudin

Diffusée le 16 décembre 2019


#17 – Les futurs de Marseille : les contradictions d’Euroméditerranée
Ainsi va la ville

 
 
00:00 /
 
1X
 

Contexte :

Que vient faire une opération d’intérêt national dans la deuxième ville de France – qui est aussi la première, puisqu’elle est la plus ancienne : Marseille fut fondée, dit-on, en 600 avant Jésus-Christ ?

Ce n’est un secret pour personne : la cité phocéenne vit aujourd’hui des heures très difficiles. Après les 8 morts du 5 novembre 2018 dans l’effondrement de deux immeubles, les arrêtés de mise en péril se sont multipliés et ont conduit à l’évacuation de plusieurs centaines d’immeubles vétustes. Des milliers de personnes, locataires ou propriétaires, attendent toujours de pouvoir réintégrer leurs logements, pendant que les expulsions continuent dans les quartiers du centre-ville comme de la périphérie. La répression policière des nombreuses manifestations qui ont suivi a donné lieu à des violences et à de nouvelles contestations – en particulier après la mort de Zineb Redouane, une octogénaire blessée chez elle lors d’une opération policière. C’est dans ce climat très tendu que la campagne des élections municipales a commencé ; c’est aussi dans ce climat que nous nous rendons aujourd’hui à Marseille, en tâchant d’observer quelques enjeux de la fabrique de la ville.

Cet épisode aborde la transformation urbaine à partir du point de vue d’une enquête de terrain sur le principal projet de rénovation en cours ici : Euroméditerranée.

Depuis vingt-cinq ans, une opération gigantesque dite d’intérêt national, attire des capitaux sur la métropole, et légitime des transformations rapides de secteurs entiers de la ville, au point d’en métamorphoser radicalement le paysage : la rénovation du Vieux-Port et de ses accès en ont fait un vaste secteur piétonnier, l’arrivée du tram a accompagné la restauration de la rue de la République, le front de mer a été redessiné autour du Fort Saint-Jean et des nouveaux bâtiments du MUCEM et de la Villa Méditerranée ; après la démolition de la passerelle littorale de l’A55, de grands travaux sont en cours sur les infrastructures de transport comme les tunnels, les autoroutes, les accès à la gare maritime, l’augmentation des surfaces de parking ; les anciens Docks du quartier de la Joliette sont devenus des centres commerciaux, d’immenses tours de bureaux sont sorties de terre et ont changé les horizons de Marseille. Ces travaux relancent une partie de l’économie, à commencer par ceux du BTP et de l’aménagement urbain. Les commerces et les bureaux, lorsqu’ils sont occupés, attirent de nouvelles entreprises. Mais d’autres commerces, d’autres activités continuent de péricliter. La question se pose : après des décennies de grande fragilité économique et de précarité sociale, la ville avait-elle besoin d’investissements massifs de ce type ? À qui s’adressent de tels chantiers ?

Les aménagements en cours se présentent comme « pensés et mis en œuvre pour les habitants ». Mais quels rapports concrets peut-on observer entre les travailleurs de ce projet (on peut citer par exemple les urbanistes, les économistes, les architectes) et les habitants des quartiers concernés ? Comment comprendre les contradictions et les conflits qui émergent autour de ces projets ? Qu’est-ce, au quotidien, que de travailler pour Euroméditerranée ?

Autant de questions que nous abordons avec notre invitée, Marie Beschon, qui vient de soutenir une thèse d’anthropologie urbaine portant sur le projet Euroméditerranée à Marseille.

À l’oreille :

  • Keny Arkana – Capitale de la rupture
  • La Canaille – Sale Boulot
  • Polyphonic System – A De Matin

Pour aller plus loin :

  • Marcel Roncayolo, La ville et ses territoires, Gallimard, 1990.
  • Marcel Roncayolo, L’imaginaire de Marseille. Port Ville Pôle, CCI Marseille, 1990. Réédition en 2014 par l’ENS Lyon
  • Alessi Dell’Umbria, Histoire universelle de Marseille, de l’an mil à nos jours, Agone, 2013.
  • Pierre-Paul Zalio, « Urbanités marseillaises », Enquête [En ligne], 4 | 1996, mis en ligne le 12 juillet 2013
  • Politis, 2013, Euroméditerranée ou la ville confisquée, reportage, 3’43, article [En ligne] publié le 10 janvier 2013
  • Primitivi, Regarde à vue, Collectif On se laisse pas faire, 2013, On se laisse pas faire, documentaire produit par CCKB, 27’38