À l'antenne
Titre
Artiste

#06 – Hors Série – Expulsions à nouveau possibles le 11 juillet 2020

proposée par isabelle carrère

Diffusée le 20 juillet 2020


#06 – Hors Série – Expulsions à nouveau possibles le 11 juillet 2020
Un coin quelque part

 
Play/Pause Episode
00:00 /
Rewind 30 Seconds
1X

Contexte :

Les familles sont entrées le 1er janvier 2020 dans l’immeuble du 18 rue du Croissant qui était auparavant un commissariat dans le 2ème arrondissement de Paris et se sont installées. Elles ont été rejointes par d’autres, et se sont organisées pour vivre dans ces espaces réquisitionnés (#03-HS).

Jeudi 23 janvier 2020 s’est déroulée l’audience en référé demandée par la Préfecture de Paris qui souhaitait voir expulsées les personnes qui se sont installées dans cet ancien commissariat. Elle avait été déboutée en première instance (#04-HS)

Puis la société propriétaire, groupe immobilier, a attaqué à son tour les habitant.e.s pour pouvoir poursuivre son projet d’hôtel de luxe — un jugement du 30 juin leur a donné raison et a décidé l’expulsion de ces personnes ainsi qu’une indemnité de 16 euros par jour, par foyer, ce à compter de la première journée d’occupation (y compris les journées de « confinement »).

La manifestation du 11 juillet a été organisée pour soutenir ces familles et plus globalement dénoncer et lutter contre la fin de la période de trêve hivernale qui avait été prolongée jusqu’au 10 juillet.
Les hébergements dans les villes, notamment dans Paris, qui ont été mises en place durant les mois de mars à mai 2020 sont donc terminés et les personnes remises souvent à la rue, sans solution de logement.
Les chambres d’hôtel réquisitionnées dans le cadre de ce dispositif sont à nouveau libres ou à disposition des touristes plutôt qu’aux personnes vivant à Paris.
Si les préfets sont chargés de trouver des solutions pour toutes les personnes qui ont un bail locatif (social ou privé), rien n’est dit concernant celles qui étaient hébergées — à part une promesse d’Emmanuelle WARGON qu’aucun recours à la force ne sera effectué pour des expulsions — et encore moins pour les personnes actuellement sans papier.

Nous suivons ici les manifestant.e.s dans le trajet de la place du Palais Royal au boulevard Saint Germain où siège le Ministère de la transition écologique — au sein duquel la Ministre déléguée est en charge du logement.

Les collectifs signataires de l’appel à manifester et/ou présents sont : ACDL, AFVS, Attac France, Bagagérue, CIBELE, CGT, CGT Énergie Paris, CNAFAL, Construire, COPAF, DAL, Femmes Egalité, FASTI, FSU, Indecosa-CGT, MAN, Pas Sans Nous, Union Syndicale Solidaires, Ensemble !, Collectif des sans papier …

Pour aller plus loin

:

  • L’étude de Pierre CONCIALDI, « Logement cher – profits – expulsions » – juillet 2020
  • La réglementation sur la trêve hivernale
  • L’appel à manifestation, 11 juillet : NON aux expulsions, aux remises à la rue, et aux coupures d’énergie !
  • La manifestation du 11/07, premier bilan