À l'antenne
Titre
Artiste

#60 – Décroître l’urbain, ça vous dit ? (partie 1)

proposée par isabelle carrère

Diffusée le 2 mai 2022


#60 – Décroître l’urbain, ça vous dit ? (partie 1)
Un coin quelque part

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:29:54
Rewind 30 Seconds
1X

Contexte

Il y a un an, mai 2021, un séminaire se concluait par un appel « Au-delà des métropoles – Pour une société écologique post-urbaine » : le groupe d’organisations qui l’a lancé a ensuite décidé d’interpeller les partis, les fondations, les syndicats, etc. via cinq questions de manière à engager les débats qu’elles appellent de leur vœux — notamment à l’occasion de la période électorale, présidentielle puis législative, qui est ici en France d’actualité — pour pousser à des réflexions au-delà de l’écologie minimaliste souvent abordée.

Nous constatons un gigantisme sans limite incarné par la métropolisation qui tue et mutile le vivant

Il est question ici avec Guillaume FABUREL d’interroger les modes d’habiter la terre, nos rapports au logement, à l’installation dans les espaces, à l’assujettissement de nos corps, qui ont considérablement été transformés avec l’urbanisation généralisée du monde. Interroger la taille de la ville vivable, stopper l’extension des petites villes qui rejouent ce que sont les (trop) grandes,  pour repenser des habiters urbains décents socialement et écologiquement. Tout un programme ! pas vraiment trouvé dans ceux des candidat·e·s aux élections, qui par nos délégations prennent des décisions et des orientations qui mettent à mal les envies d’auto-détermination et d’autogestion.

C’est l’une des question posées à des représentants de partis, les autres concernant l’artificialisation des sols, les moyens d’accueillir et de soutenir l’installation légère des celles et ceux qui choisissent de quitter les métropoles, incluant la relocalisation d’activités réellement nécessaires, et le ré-empaysannement de la société.

Au-delà de ces questions interpellantes, il s’agit par ce mouvement de mutualiser les altérités, différences, histoires, expériences, et d’imaginer d’autres organisations de vie, sans laisser personne de côté, en partageant les réalités de tous ordres pour décroître l’urbain, cesser de considérer les campagnes comme des décors ou les vivants comme des ornements, et se reformer toustes à des savoirs autres que ceux valorisés par l’urbain.

à l’oreille aussi

  • CYBERSDF – Dolling & FlameAndGo
  • GUAZ – Guazu

pour plus

La suite, partie 2, avec les échanges et débats des participants est à venir.



Sauf mention contraire et autres licences applicables cette œuvre sonore de Cause Commune est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.