À l'antenne
Titre
Artiste

#48 – De quoi parlent les blobs ?

proposée par isabelle carrere

Diffusée le 21 juin 2021


#48 – De quoi parlent les blobs ?
Un coin quelque part

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:29:46
Rewind 30 Seconds
1X

Contexte

Masse informe, bulle, goutte, forme indistincte, … en tout cas ni animal ni végétal ni champignon.

Le BLOB est aussi un terme informatique pour Binary Large OBject.

Et c’est ainsi que des liens se tissent entre architecture et science-fiction : une imagerie de la demeure comme grotte, nid, œuf, creux dans l’arbre en même temps que celle du monstre visqueux, de la gelée avaleuse, de l’alien et de son vaisseau spatial.

Sont imaginées des formes rondes ou ovales, des courbes ascendantes ou descendantes, par les adeptes d’une blobitecture.

Tout cela et bien d’autres choses encore sont décrites et rassemblées par Emmanuel Rubio dans son livre « Blobs, rêves et cauchemars de l’architecture à l’heure de l’informatique » (avec une foultitude de références cinématographiques autant qu’architecturales). Emmanuel parle ici des créations de monuments gigantesques, des bâtiments qui débarquent ou se posent au milieu des villes : nombreux dirigeants de pays ou de métropoles veulent « leur blob » et font appel aux architectes qui utilisent leurs ordinateurs et leurs logiciels pour créer toujours plus d’antagonismes entre une ‘utopie’ technologique supra-numérique, modernité et/ou effroi, et d’autre part une rengaine primitive de lieux ronds voire utérins, un refuge. L’effet blob !

Pas de coin pour habiter dans tout cela, ou très peu : Emmanuel démontre comment on parle surtout d’espace de transit, de sites — tous construits par des ouvriers précarisés et forcés à une mobilité de travail — pour des ‘nomades’ modernes super adaptables, contraints à des mobilités tout azimut (ingénieurs, scientifiques, ..), et des hommes d’affaires d’une surclasse triomphante. Le blob est, selon Emmanuel, à la rencontre de ces deux mobilités et forme par là des substituts de territorialisation.

Jusqu’aux mobiliers des GAFAM ou autres Accenture qui, à Zurich ou ailleurs, font semblant dans leur rondeur d’entourer et de prendre soin des travailleurs et travailleuses (alcôves, espaces de repos en cocon, …) avant de leur proposer un toboggan mou vers la sortie …

À l’oreille

  • LUDWIG VON 88Les blobs attaquent la plage
  • THE FIVE BLOBSThe blob
  • ALIENBrave new love

Référence

  • Emmanuel RubioBlobs, rêves et cauchemars de l’architecture contemporaine – édition tonka – 1er trimestre 2021