À l'antenne
Titre
Artiste

#160 – Le vélo un refuge pour s’émanciper ?

proposée par Jérôme Sorrel

Diffusée le 2 mai 2022


#160 – Le vélo un refuge pour s’émanciper ?
Rayons libres

 
Play/Pause Episode
00:00 / 30
Rewind 30 Seconds
1X

En plateau Patrick Brissonneau fondateur du Reborn Trip

Contexte

C’était tout début juillet 2021, à Montpellier. Lors du Congrès de la FUB. A table, je suis assis à côté de Priscilla, vice-présidente de cette vénérable fédération. Priscilla est membre de l’association vélo Utile à Saint-Brieuc, animatrice de vélo école et nous discutons des oubliés des politiques vélos. Ces hommes (oui c’est plutôt des hommes) qui sillonnent nos villes (oui c’est plutôt en zone urbaine) à vélo avec un gros sac isotherme sur le dos. Là pour livrer un plat de sushis, ici des pâtes, par là-bas une salade. Ils ont beau être tous différents, venir certainement de villes, de pays, de régions du monde différents ils sont tous dans la même situation. Le vélo est pour eux un outil de subsistance. Ils roulent à vélo tout en apprenant en même temps les règles tacites de la circulation locale. Ils roulent peu importe la météo, peu importe l’heure du jour ou de la nuit. Ils pédalent sans forcément aimer faire du vélo. Ils pédalent parce qu’ils n’ont pas le choix. Leurs vélos sont en piteux état. Les systèmes d’éclairages inexistants. Aussi ce que m’expliquait Priscilla, ils n’ont ni le temps ni les moyens de réparer leurs vélos. Et pourtant ils ne peuvent s’offrir le luxe non plus de tomber, de se faire mal ou provoquer un accident. Avec Priscilla nous faisions ces constats. Ces ouvriers qui pédalent ne sont pas membres des communautés vélos. Ces immigrés, ces réfugiés qui pédalent et que personne, ou pas grand monde n’accompagnent pour qu’ils puissent effectuer leurs tâches avec le minimum de sécurité qu’ils sont en droit d’avoir. Peu importe leur statut. D’autres initiatives, celle que nous allons vous présenter aujourd’hui choisissent le vélo comme outil pour tenter de donner un nouveau départ à ces demandeurs d’asile, à ces immigrés. A ces être humains qui sont arrivés en France pour tenter de sauver leur peau. Le Reborn trip un périple en France à vélo pour que ces personnes comprennent et connaissent la France. Pour qu’elles reprennent confiance aussi. Le vélo un refuge d’émancipation ?

Patrick a besoin de bénévoles, de matériel, de relais, de sous. Pour participer d’une manière ou d’une autre, le site de l’association, c’est le bon endroit. .

L’agenda, quoi faire, que voir, que lire cette semaine :

  • Que lire : Je vous suggère d’aller en kiosque acheter Topo Revue, l’actu racontée en BD. Vous y trouverez un dossier sur la bikelife, sur cycloplombier.
  • Que voir : Le bicycle Film Festival 2022, les dates s’enchainent… c’est plutôt de l’autre côté de l’Atlantique… certains événements sont en “virtuel”. Il suffit de gérer le décalage horaire ! 
  • Que faire : Pédaler. Suivre le Giro, le tour d’Italie ? Et pourquoi pas !

La chronique d’Abel Guggenheim

Parfois Abel s’énerve ; ça le rend tout chose et rapidement il présente ses excuses. Même les sages parfois perdent patience. Est-ce parce qu’ils sont fatigués de répéter la même chose infiniment ?

Musique :  écoutons Jacques, extrait de son album sorti cette année LIMPORTANCEDUVIDE le morceau s’intitule Ca se voit

Réalisation : Stéphane Dujardin,
Habillage sonore : Valentin Texier

Sauf mention contraire et autres licences applicables cette œuvre sonore de Cause Commune est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.