À l'antenne
Titre
Artiste

#145 – Le vélo connecté. À quoi ? et pourquoi ?

proposée par Jérôme Sorrel

Diffusée le 17 janvier 2022


#145 – Le vélo connecté. À quoi ? et pourquoi ?
Rayons libres

 
Play/Pause Episode
00:00 / 29:47
Rewind 30 Seconds
1X

Invité

Stéphane Grégoire, président et fondateur Reine Bike (des vélos… connectés)

Contexte

Le XXIème siècle est pour l’instant en tout cas, l’avènement de l’objet connecté. Le phénomène nommé « Internet des objets » c’est bien faire en sorte que des objets puissent communiquer entre eux via des réseaux dont Internet, ces objets sont nommés « objets connectés ». Il y avait 500 millions d’objets connectés en 2003, aujourd’hui plus de 50 milliards.

Lunettes, enceintes, volets, fenêtres, frigidaires, montres, casques de vélo. Si on fait des casques de vélo connectés alors il doit bien y avoir des vélos connectés ? Bien sûr, des vélos connectés il en existe plein, citons par exemple Angell, Iweech, VanMoof, Cow-Boy ou encore Coleen, Voltaire et notre invité du jour, qui représente la jeune marque Reine-Bike.

J’ai eu l’occasion d’essayer nombre de ces vélos mentionnés ci-dessus. A titre personnel, rares sont les vélos connectés à m’avoir convaincu de l’intérêt de ce service en plus. Il n’empêche, on en voit de plus en plus dans nos rues. Alors, ça valait le coup de donner la parole à l’un des acteurs, pour tenter de comprendre, quel est l’intérêt du vélo connecté ? a qui s’adresse-t-il ? Répond-il à de réels besoins ? si oui lesquels ? Crée-t-il de nouveaux besoins ? Avec un vélo connecté (à quoi ?) on pédale plus et mieux ?

L’agenda, quoi faire, que voir, que lire cette semaine

  • Je vous suggère de lire « La bougeotte, nouveau mal du siècle » écrit par Laurent Castaignède chez EcoSocieté. Bouger moins et bouger mieux. C’est peut-être un des corollaires de la mobilité à vélo.
  • Du Mardi 18 au Jeudi 20 Janvier se tient le congrès ATEC ITS France, « Les Rencontres de la Mobilité Intelligente »… Certainement plus intéressant que les « rencontres de la Mobilité idiote ». Ca se passe au Beffroi de Montrouge et Anouk Exertier que nous recevions ici, prendra la parole.
  • Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille… C’est dans cet ordre que vous pourrez assister au Cyclist Film Festival.

La chronique d’Abel Guggenheim

Quand un sénateur tente une proposition de loi pour rendre le port du casque obligatoire à vélo, pour tous. Ca fait, flop, encore. Une dernière fois ?

Musique

Futuro PeloAdventures


Sauf mention contraire et autres licences applicables cette œuvre sonore de Cause Commune est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.