À l'antenne
Titre
Artiste

#144 – Le parking vélo, l’oublié du système vélo des politiques publiques

proposée par Jérôme Sorrel

Diffusée le 10 janvier 2022


#144 – Le parking vélo, l’oublié du système vélo des politiques publiques
Rayons libres

 
Play/Pause Episode
00:00 / 29:13
Rewind 30 Seconds
1X

Invité

Corinne Verdier, présidente de la société ALTINNOVA

Contexte

No parking, no business… vous le connaissez tous cet adage, attribué à un Colombien Bernardo trujillo, dans les années 50, sur la théorisation du modèle économique des hypermarchés, centres-commerciaux. En résumé, si vous ne proposez pas de parking automobile vos futurs clients, ne deviendront jamais vos clients. Le parking voiture est devenu l’alpha et l’omega du commerce. En 2021, alors que nos concitoyens choisissent le vélo pour se déplacer, faire leurs courses… beaucoup ne le font pas. La première inquiétude : “le vol de vélo”. Et quand l’envie est plus forte que la peur (c’est mon cas), qu’est-ce qu’il y a de plus pénible qu’attacher et détacher correctement son vélo plusieurs fois par jour ? J’ai cherché, j’ai trouvé… Attacher et détacher correctement son vélo plusieurs fois par jour, sous la pluie. On annonce qu’une voiture à besoin en moyenne de 3 espaces de parking. Aucune raison que ce soit différent pour le vélo. (Quoique, j’ai déjà vu des vélos pliant sous des bureaux, rarement vu une voiture…).

Quand on regarde les chiffres des aménagements et investissements cyclables, le parking vélo me semble clairement le parent pauvre des investissements :

  • Prenons, pour l’exemple la Société du Grand Paris, 68 nouvelles gares, 55,000 places prévues dans le schéma vélo d’Ile de France Mobilités. Aujourd’hui 4,000 places dans les prévisions…58 places vélos/gare ! la honte !
  • Ou encore Paris, 50 vélobox installées, 50×6 places =300 places ! Ca ne fait pas beaucoup. Re la honte !

Voyons donc avec Corinne Verdier, qui représente Altinnova comment on peut adresser ce point. Pour que le “no parking no business” de 1950 ne devienne pas “no secured bike parks, no cyclists on the bike lanes”.

L’agenda, quoi faire, que voir, que lire cette semaine

  • Le 13 janvier 2022, l’association Liaisons douces et la ville de Dinan (Côtes-d’Armor) proposent un ateliers de remise en selle, dans le but de mettre à l’aise des personnes pour circuler en ville à vélo, les infos, là sur Facebook.
  • Le 13 janvier entre 12h00 et 13h00, ça se passe en ligne, Présentation du programme Objectif Employeur Pro Velo, là pour vous inscrire.
  • Un manifesto proposé par la FUB, ECF & Vélo & Territoires pour montrer la voie du vélo à nos dirigeants politiques, la France à la présidence de l’Europe pendant 6 mois. Un bon exercice de plaidoyer. Pour le lire, c’est ici

La chronique d’Abel Guggenheim

Pédaler au quotidien, on s’y met sous la contrainte ou par goût ? Abel a son avis sur le sujet.

Musique

BLUR, ParkLife, c’était en 1994