À l'antenne
Titre
Artiste

#14 – Liberté sur paroles

proposée par Eugénie Barbezat

Diffusée le 28 mars 2022


#14 – Liberté sur paroles
Liberté sur paroles

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:56:14
Rewind 30 Seconds
1X

Au programme de Liberté sur Paroles le lundi 28 mars

À partir de midi

Exégèse d’une photographie avec l’historien Tangui Perron qui publie Rose Zehner et Willy Ronis, naissance d’une image (ed. de l’Atelier)
Au printemps 1938, lors des grèves chez Citroën, le photographe Willy Ronis réalise un reportage pour le magazine Regards dans l’usine Javel à Paris. Il prend en photo Rose Zehner, militante et ouvrière, alors qu’elle harangue une foule de camarades. Mais il ne confie pas cette photographie à la rédaction du journal et l’oublie.
Ce n’est qu’en 1980 que Willy Ronis, parcourant ses archives, retrouve ce cliché. L’année suivante, L’Humanité le publie ; l’image se met alors à circuler dans la presse et arrive sous les yeux de Rose Zehner. Celle-ci entre en relation avec le photographe, tandis que le grand public découvre une photographie qui, quarante ans après, va faire de Rose une figure de la lutte et du féminisme ouvriers. Des grandes grèves de 1938 à la naissance d’une figure iconique en 1980, de Willy Ronis à Rose Zehner, Tangui Perron raconte l’histoire singulière de cette célèbre photographie longtemps oubliée. Accompagnée dans cet ouvrage d’une vingtaine d’autres clichés de Willy Ronis, la photo de Rose Zehner est le point de départ d’une enquête pour comprendre l’origine et le destin d’une image.

L’auteur reconstitue un contexte politique, social et culturel, et retrace les parcours d’une militante et d’un photographe engagé qui, chacun à leur manière, ont écrit un morceau de notre histoire.

À partir de 13h00

Suicides à Pole emploi : l’opérateur public sur la sellette avec Margaux Duguet et Catherine Fournier

Harcèlement moral, organisationnel et managérial… Pôle emploi, un nouveau France Télécom ? Dix ans après la fusion entre l’Assedic et l’ANPE, un grand nombre d’agents du service public de l’emploi n’ont toujours pas trouvé leurs repères. Depuis 2014, la justice se penche d’ailleurs sur les conditions de travail des conseillers de l’opérateur : une information judiciaire ouverte notamment pour homicide involontaire et harcèlement moral est en cours. Selon la plainte, « plus de 17 suicides auraient une origine professionnelle ». Après plusieurs articles pour franceinfo et un vaste appel à témoignages auprès des salariés de Pôle emploi, les journalistes Margaux Duguet, Catherine Fournier et Valentine Pasquesoone ont poursuivi leur travail d’investigation auprès de ces agents en souffrance. Leurs témoignages décrivent un système en surchauffe, qui devrait être encore fragilisé avec les suppressions de postes annoncées. Diagnostic sans équivoque des syndicats, témoignages, rapports confidentiels préoccupants… l’enquête lève le voile sur la machine à broyer qu’est devenue Pôle emploi.


Sauf mention contraire et autres licences applicables cette œuvre sonore de Cause Commune est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.