#02 – Martial, la rage de l’humilié – 1/3

proposée par Patrick Bruneteaux

Diffusée le 14 juin 2018


  • Partager sur les réseaux sociaux

#02 – Martial, la rage de l’humilié – 1/3
Les mondes rêvés de Georges

 
 
00:00 /
 
1X
 

Martial, la rage de l’humilié

Martial est « un sale type » selon beaucoup, « un paranoïaque » selon d’autres, « un rebut de la société » selon ses propres mots : en prison avant ses 18 ans, amené à se prostituer, parfois violent envers ses amants et ses compagnes, séjournant en psychiatrie. À l’inverse de cette vision négative, il déclare aussi qu’il est « un nègre authentique », « un pur rasta man », « un messager de Dieu », « un véritable poète » : métis de père martiniquais, rebelle à toute forme de domination et à toute autorité, inquiet du jugement de Dieu, écrivant dans des cahiers et composant du dub reggae. Il est aussi séropositif. Il meurt en 2010, à 42 ans. Du sida, selon les médecins. Mais est-ce là une explication suffisante ? C’est la trame du livre publié par Daniel Bizeul en 2018 aux éditions Agone sous le titre « Martial, la rage de l’humilié ».

Invité.e :

Daniel Bizeul est sociologue, il a aussi été l’ami de cœur de Martial. Ils se rencontrent en 1992. Martial apprend qu’il est contaminé par le virus du sida, il vient alors vivre avec Daniel et Rodolphe son compagnon. Sur l’incitation de Daniel, il commence à écrire. À sa mort, ses écrits représentent sept mille pages environ, à quoi s’ajoutent des blogs à partir de 2007.

Dans le livre déjà publié figurent de nombreux écrits de Martial (dont « Moi je les accuse de m’avoir mis le sida tous ces gens-là »). Hormis celui-ci, qui ouvre l’émission 1, tous les autres seront dans un second livre non encore paru. Les compositions musicales de Martial n’ont pas été éditées, quelques-unes figurent sur le site Guerrier Lion

Émission #01 : Les écrits d’une jeune homme affronté à la violence des choses

Cette émission est consacrée pour l’essentiel aux écrits de Martial. Le dialogue entre Patrick Bruneteaux et Daniel Bizeul est une brève présentation de la rencontre entre l’auteur et Martial.

Texte de Martial dit par Daniel :
  • Moi je les accuse de m’avoir mis le sida tous ces gens-là
Textes de Martial dits par François :
  • L’argent est un fléau pour nous les pauvres
  • Le pire pour moi c’était de dormir dehors sur un banc
  • Je suis Noir et lui est Blanc, et on habite dans une ville de fafs
  • Je suis conscient que je n’ai pas ma place dans ce monde de pouvoir et d’argent
  • J’aurai quand même bien vécu dans l’ensemble
  • Je suis le truc qui sait même pas à quoi il sert
  • Les jeunes préfèrent dealer plutôt que d’aller à l’école apprendre qu’ils seront toujours des enchaînés
  • Ah que la vie est plaisante à vivre dans Zion la belle
MUSIQUES DE MARTIAL :
  • Misère dans tous les cœurs / Dans la savane / Madinina / Jah love
Référence :
  • Martial, la rage de l’humilié, Marseille, Éditions Agone, 2018.


À l'antenne
TITLE
ARTIST
Background