À l'antenne
Titre
Artiste

Les lieux tiers, une affaire d’écologie

proposée par La preuve par 7, Aurore, Plateau Urbain

Diffusée le 13 avril 2021


Les lieux tiers, une affaire d’écologie
comme si vous y étiez

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:29:14
Rewind 30 Seconds
1X

Contexte :

Le séminaire “Métamorphoses et devenirs des lieux tiers face aux crises” porté par Plateau urbain, La preuve par 7, l’association Aurore et Cause Commune revient dans une séance intitulée “Les lieux tiers, une affaire d’écologie”.

L’économie circulaire, en tant que modèle de circulation non-linéaire des flux et matières, est un enjeu majeur de réponse à la crise environnementale. De nombreux lieux tiers en font un principe d’action primordial en articulant économie circulaire et réemploi à différentes échelles. En se déployant la plupart du temps dans des friches ou des bâtiments ayant perdu leur usage antérieur, les lieux tiers concrétisent l’installation de nouveaux usages dans un lieu préexistant.

En réutilisant des bâtiments, ils invitent à se questionner sur la place du réemploi dans les politiques de réduction de la consommation énergétique des villes : le bâtiment le plus écologique étant celui qu’on ne construit pas, le réemploi de bâtiments existants s’inscrit dans une démarche de sobriété énergétique, peut-être davantage, qu’une construction neuve bas carbone.

Beaucoup de ces lieux mettent en avant la thématique du réemploi et de l’économie circulaire et sont les supports d’initiatives considérables dans ces domaines : structuration de filières, réemploi de cloisons, de mobilier, de matériaux, création de ressourceries, développement d’une filière d’économie circulaire au sein d’un même lieu entre différentes activités complémentaires.

Quelles sont les méthodes employées par les lieux tiers pour faire avec ce qui est “déjà-là” ? Comment ces lieux questionnent les normes classiques de fabrique de la ville ? Peuvent-ils inspirer un mode de production urbaine plus durable ?

Trois intervenants viennent partager leur expérience d’architectes spécialistes de la question du réemploi de bâtiments et de matériaux :
  • Nicola Delon, fondateur du collectif d’architectes Encore Heureux à l’origine de nombreux projets de tiers lieux axés sur la sobriété énergétique et écologique
  • Antoine Aubinais, fondateur de Bellastock, coopérative d’architectes qui œuvre au développement d’une économie circulaire appliquée au secteur du bâtiment. C’est notamment le cas à la Fabrique du Clos à Stains, lieux tiers démonstrateur des possibilités offertes par le réemploi des matériaux issus de la démolition de tours d’immeubles.
  • Simon Givelet, membre de Zerm, association d’architecture qui occupe le couvent des Clarisses à Roubaix. On y expérimente les manières d’habiter un bâtiment historique et on y redécouvre des techniques anciennes qui permettent une consommation raisonnée de l’énergie.

Modération

  • Adèle Lepage et Paul Citron (Plateau Urbain)
  • Sihem Habchi (Association Aurore)

Réalisation

  • Stéphane Dujardin (Cause Commune)
  • Émilie Flamme (La Preuve Par 7)

C’est dans la bibliothèque du Couvent du Village Reille, projet d’urbanisme transitoire accueillant des artistes, des artisans, des associations et un centre d’hébergement porté par Plateau Urbain, l’association Aurore et Caracol qu’est enregistrée cette séance du séminaire.