À l'antenne
Titre
Artiste

 #83 – L’Inde d’aujourd’hui

proposée par Isabelle Kortian

Diffusée le 13 octobre 2021


 #83 – L’Inde d’aujourd’hui
Le monde en questions

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:14:56
Rewind 30 Seconds
1X

En plateau (virtuel)

Gilles Boquérat, historien spécialiste de l’Asie du Sud contemporaine, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), publie L’Inde d’aujourd’hui en 100 questions aux éditions Tallandier.

Contexte

A bien des égards, constate Gilles Boquérat, l’Inde reste perçue comme un pays dont la complexité de ses mœurs, ses codes sociaux, son système de castes, la pluralité de ses populations rendent le décryptage difficile. Premier État décolonisé à choisir la voie de la démocratie parlementaire en 1947, Etat civilisationnel plus qu’État nation, faisant le choix de la laïcité plutôt que celui du confessionnalisme, revendiquant l’originalité d’un modèle de développement économique, l’Inde longtemps associée au sous-développement, est devenue l’une des premières économies mondiales et sera, à la fin de la décennie, le pays le plus peuplé du monde.

Retour sur l’histoire de ce pays qui a construit sur la scène internationale une voie qui l’a conduite de la non-violence, de la lutte pour la décolonisation et le désarmement nucléaire à l’acquisition de la bombe atomique, du non-alignement à l’autonomie stratégique, et qui multiplie depuis la fin de la Guerre froide les partenariats stratégiques, d’importance variée, avec une trentaine d’Etats dont les Etats-Unis et la Chine. Comment l’Inde perçoit-elle aujourd’hui la question de sa sécurité ? Si le différend majeur avec le Pakistan, relatif au Cachemire, semble dans une phase moins aigüe, il reste latent, et le conflit non résolu. Le retrait des Américains d’Afghanistan en août 2021 et le retour des Talibans au pouvoir sont une source d’inquiétude, de même que la montée en puissance de la Chine qui ne cesse d’accroître son influence en Asie du Sud, sur terre (dans des pays frontaliers comme le Népal) et sur mer, dans l’Océan Indien, côté mer d’Oman et côté golfe du Bengale. Ce contexte a incité l’Inde à renforcer ses capacités maritimes, entérinant désormais le fait que les menaces ne se situent pas seulement sur terre (cf. les conflits frontaliers avec le Pakistan et avec la Chine). Les répercussions de ces derniers avaient du reste aussi un impact régional et international (défaite cuisante de l’Inde face à la Chine en 1962, en pleine crise des missiles à Cuba). L’Inde n’entend pas renoncer à jouer son rôle de puissance régionale dans l’Océan Indien, au profit d’une hégémonie de la Chine, laquelle a déjà acquis le statut de deuxième puissance mondiale.

Mais le pays a-t-il les moyens de ses ambitions ? Quels sont les principaux obstacles à son essor et à l’affirmation de sa puissance géopolitique ? L’observation du phénomène Bollywood est révélateur à plus d’un titre. Si le succès du cinéma indien est incontestable et constitue un ressort de son soft power, il rayonne surtout dans l’espace sud/sud. Le renouveau actuel du cinéma indien ne parvient que difficilement à attirer l’attention du public européen et occidental en général, ce qui met doublement en lumière l’aptitude incontestable du pays à peser dans un espace essentiellement sud/sud et ses difficultés récurrentes à élargir le périmètre de son influence au niveau planétaire.

Sur le plan politique, comment s’explique le succès de Narendra Modi et l’arrivée au pouvoir du BJP (parti du peuple indien) dont les dérives autoritaires et le suprématisme hindou revendiqué attise les tensions religieuses et communautaires ? Pour quelles raisons le parti du Congrès de Nehru (qui fut Premier ministre de 1947 à 1964) et de ses successeurs, s’est-il effondré, semblant incapable pour l’heure de se poser en alternative ? Pourquoi la plupart des partis politiques ne parviennent-ils pas à dépasser les limites respectives de chacun des Etats et territoires de l’Union indienne ?

À l’oreille

  • A.R. RAHMANMAA TUJHE SALAAM, tiré de l’album « VANDE MATARAM »
  • A.R. RAHMANKEHNA HI KYA, musique du film « BOMBAY »
  • ZAKIR HUSSAIN, ZAKIR, tiré de l’album « MAKING MUSIC »

Pour aller plus loin

  • Gilles Boquérat, L’Inde d’aujourd’hui en 100 questions, éditions Tallandier, 2021
  • Gilles Boquérat, Le Pakistan en 100 questions, éditions Tallandier, 2018