À l'antenne
Titre
Artiste

#44 – Le revenu universel d’existence : vers un nouveau contrat social ?

proposée par Isabelle Kortian

Diffusée le 15 novembre 2020


#44 – Le revenu universel d’existence : vers un nouveau contrat social ?
Le monde en questions

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:06:33
Rewind 30 Seconds
1X

En plateau (virtuel) :

Benoit Hamon est de retour dans le débat public en publiant Ce qu’il faut de courage. Plaidoyer pour le revenu universel, aux éditions des Équateurs. L’ancien candidat à l’élection présidentielle de mai 2017, après avoir quitté le PS en juillet 2017, avait en effet pris la décision de faire une pause, à la suite des élections européennes de mai 2019 et le résultat décevant de la liste Génération.s qu’il conduisait.

Contexte :

Après dix-huit mois de retrait de la vie politique, Benoît Hamon reprend dans son livre, en la développant, l’idée phare de son programme présidentiel de 2017, le revenu universel d’existence. Avec la conviction qu’il faut une « pensée de justice sociale ». Qu’un changement civilisationnel est nécessaire au même titre qu’une transition écologique et énergétique radicale. Que la gauche doit renouer avec le grand récit émancipateur qui fut le sien. Et que le revenu universel sera la grande conquête sociale du XXIème siècle. Son livre, nourri de lectures, argumente, démontre, veut vaincre les réticences et propose un nouveau projet de société.

Souhaitant contribuer au rassemblement de la gauche, sans lequel elle risque d’être, en 2022, une fois de plus absente du second tour de l’élection présidentielle, il expose en quoi le revenu universel d’existence est un instrument de justice de nature à éradiquer la pauvreté, alors que les mutations du monde du travail ne cessent d’accroître la précarité sociale et économique des hommes et des femmes, renforcée par l’actuelle pandémie.

En quoi la mise en œuvre du revenu universel d’existence (RUE) et la promotion de l’écologie sociale sont-elles les réponses aux crises multiples (sociale, économique, sanitaire, politique et morale) que nous traversons ?

Principe de pré-distribution des richesses à la création desquelles les générations antérieures ont contribué, le revenu inconditionnel versé à tous dès la naissance permettrait de réparer les injustices causées par les inégalités, mais serait aussi un outil incomparable d’émancipation. En libérant chacun de la dépendance exclusive au revenu qu’il tire de son emploi, il donne une capacité de négociation et de choix à chaque individu. Il donne plus d’autonomie et de liberté à chaque citoyen et modifie substantiellement son regard sur le travail, en le dissociant de l’emploi. Quelles seraient les principales étapes de sa mise en œuvre ?

Au rebours des discours anxiogènes et dystopiques foisonnant, Benoît Hamon appelle « à dissiper les ombres et redécouvrir l’horizon d’une vie bonne ». La création de la Sécurité sociale, l’une des mesures emblématiques du programme du Conseil national de la Résistance, ne se fit-elle pas dans les ruines, la destruction et le désastre de la Seconde guerre mondiale ? Programme courageux, en faveur d’un monde meilleur. D’une portée révolutionnaire incontestable, le RUE entend libérer les individus de la « cage de fer » consumériste, productiviste et capitaliste, et réenchanter l’avenir en réinventant l’économie sociale et solidaire.

Il pose les jalons d’un nouveau contrat social.

À l’oreille :

Pour aller plus loin :

  • Benoît Hamon, Ce qu’il faut de courage. Plaidoyer pour le revenu universel, Équateurs, 2020
  • Benoît Hamon, Pour la génération qui vient, Équateurs, 2017
  • Benoît Hamon, La politique est à nous (avec Yannick Jadot et Michel Wieviorka), Robert Laffont, 2017
  • Benoît Hamon, Tourner la page, Flammarion, 2011
  • ET :

  • Rodolphe Delacroix, Malaise dans les rémunérations, Éditions Marie B, 2020
  • Gabriel Charmes, le revenu universel. Vers un nouveau pacte social, Transition, 2020
  • Aude Vidal, Le revenu garanti : une utopie libérale, Le monde à l’envers, 2020
  • Jérôme Gautié, Le salaire minimum et l’emploi, Sciences Po Les Presses, 2020