#10 – « Par des femmes »

proposée par Isabelle Kortian

Diffusée le 11 novembre 2019


#10 – « Par des femmes »
Le monde en questions

 
 
00:00 /
 
1X
 
Avec la participation de Taline Kortian. Invitée Tiziana De Carolis

Contexte :

Femme compositeur, pianiste et professeur de composition, Tiziana De Carolis nous parle de son travail de créatrice, mais aussi de son engagement pour faire connaître l’histoire oubliée des compositrices et de leurs œuvres.

Peu encouragées à la création, peu initiées à la composition, des femmes ont néanmoins de tout temps produit, parfois sous le nom de leur mari ou de leur frère, des œuvres musicales qui furent souvent par préjugé, lors de leur réception, considérées comme mineures, peu ou jamais jouées, et dont les partitions furent perdues ou jamais rééditées.

Tiziana de Carolis nous invite à partir à la rencontre de ce répertoire musical quasiment inconnu, en pointant le silence de l’histoire de la musique au sujet des compositrices.
Clara Schumann est l’un des rares noms à être passé à la postérité.

Mais, qui a entendu parler de Rita Strohl, de Claude Arrieu, d’Elsa Banaine, d’Amy Beach ou de Mel Bonis ? Et si, de manière générale, il est difficile pour les compositeurs contemporains de faire jouer leurs œuvres, la difficulté redouble quand il s’agit de faire entendre l’œuvre d’une femme.
Quant à la programmation des salles de concert et spectacles, elle compte à peine 4% d’œuvres féminines.

Pourtant, les choses bougent.

Grâce notamment à l’association Présences féminines, au festival du même nom qui a lieu chaque année depuis 2011 et dont la prochaine édition aura lieu du 17 au 28 mars 2020. Sa directrice artistique Claire Bodin intervient en ligne au cours de l’émission pour nous en dire davantage.

Grâce aussi au projet de production discographique intitulé Voies(x) de Femmes, lancé par Tiziana De Carolis et Théodora Cottarel afin de mettre en lumière la richesse et la qualité des œuvres vocales des compositrices du XXème siècle comme Lili Boulanger, Régine Poldowski et Germaine Tailleferre, et celles du XXIème siècle telles que Isabelle Aboulker, Graciane Finzi sans oublier celle de Tiziana de Carolis.

Grâce aussi à l’éducation, la pédagogie ainsi qu’à la possibilité désormais offerte aux jeunes enfants d’une initiation et d’un apprentissage de la composition musicale.

Enfin, si la musique est l’art des sons, les œuvres vocales nous amènent à nous interroger sur la voix, sur son timbre et sa tessiture, ainsi que sur le rapport que chacun d’entre nous entretient avec sa propre voix.

À l’oreille :

  • Un extrait de la fin du premier mouvement du Concerto pour piano orchestre intitulé Dualité déconcertante, écrit et interprété au piano par Tiziana de Carolis
  • Dualities, Black & White, écrit et interprété au piano par Tiziano de Carolis

Pour aller plus loin, deux concerts et deux albums :

  • Par des femmes, concert du 22 novembre 2019 à 20H à Saint Germain en Laye. Œuvres musicales de compositrices du 19ème au 21ème siècle.
    Lors de ce concert sera joué et interprété pour première fois Linea riflessa, œuvre pour chœur et piano de Tiziana de Carolis, écrite en 2018 à l’occasion du centenaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, sur un poème de l’écrivain et vidéaste italien Manolo Luppichini.
  • Par des femmes, concert du 24 novembre 2019 à Rueil Malmaison. Œuvres musicales de compositrices du 19ème au 21ème siècle.
  • Se procurer l’album
  • Dualities de Tiziana de Carolis, éditions Soldano


À l'antenne
TITLE
ARTIST
Background