#03 – Brouillard toxique

proposée par Emmanuel Moreira

Diffusée le 13 mars 2019


#03 – Brouillard toxique
La vie manifeste

 
 
00:00 /
 
1X
 

Invité.e.s :

  • Entretien avec Alexis Zimmer, à propos du Livre Brouillards Toxiques. Vallée de la Meuse, 1930, contre-enquête.

Résumé :

Décembre 1930. Vallée de la Meuse. Brouillard. Accidents. Odeur âpre qui brûle la gorge. Suffocations. Décès. 61 Morts. Malgré l’évidence que le Brouillard pure ne tue pas, le Dr Lacombe rends a la hâte son diagnostique : Morts naturelle du seul fait du brouillard.
La Vallée est industrielle. L’une des plus industrialisée d’Europe. 1897, maladie du brouillard. 1902, maladie du brouillard. L’odorat et les poumons des habitants et des bêtes protestent à leur façon contre les conclusions qui innocentent les usines. Le gouvernement Belge se résout à ouvrir une enquête. Assemblées d’experts, de chimistes, de médecins, de juristes … 12 mois d’enquêtes. Le brouillard est officiellement un hybride de nature et de culture. Le Charbon est incriminé. C’est la première fois qu’on relie par une « vérité scientifique » la mortalité des hommes à la pollution de l’atmosphère. La pollution tue. Le brouillard est toxique. Mais seule la nature par ses puissances météorologiques peut produire le brouillard mortel. L’industrie est dédouanée. On invente alors l’alerte météo.
Mars 2019, on apprends que la pollution de l’air a causé la mort de 8, 8 millions de personnes en 2015. Nous respirons les airs d’une atmosphère façonnée par plus de deux siècles d’industries fossiles.

2016, éditions zones sensibles. Brouillards toxiques. Contre-enquête par Alexis Zimmer.



À l'antenne
TITLE
ARTIST
Background