À l'antenne
Titre
Artiste

#12 – Liberté sur paroles

proposée par Eugénie Barbezat

Diffusée le 28 février 2022


#12 – Liberté sur paroles
Liberté sur paroles

 
Play/Pause Episode
00:00 / 1:42:50
Rewind 30 Seconds
1X

Au programme de Liberté sur paroles le lundi 28 février 2022

À partir de 12:00

Dans la première partie de l’émission, nous retrouvons Siham Touazi, infirmière de l’Ehpad « le château de Neuville » dans le Val d’Oise, en grève, avec ses collègues depuis le 3 janvier.

Depuis 3 mois, rassemblées devant les murs d’enceinte de l’établissement de luxe, elle dénonce les conditions de travail humiliantes dont elles sont victimes. La direction de cet établissement privé à but très lucratif (les résidents déboursent mensuellement entre 4000 et 5000 euros) refuse tout dialogue, et tente de licencier les grévistes. Viscéralement attachées à leur métier et ne supportant plus « des maltraitances que tout le monde dénonce ponctuellement mais que personne ne se donne les myens de combattre réellement », Siham et ses collègues tiennent bon avec courage et détermination.

À partir de 13:00

Dans la deuxième partie de l’émission nous recevons le réalisateur Gabriel Tejedor, dont le film Kombinat, qui sort mercredi 2 mars. Il nous livre une fresque du quotidien de Russes qui s’accommodent tant bien que mal du seul horizon que constitue l’usine à Magnitogorsk au cœur de la Russie, à 200 km au nord ouest de Moscou. Ici la vie s’organise autour du Kombinat, quasi unique employeur de l’agglomération…

Le réalisateur s’y est installé quelques mois pour tenter de comprendre « comment on pouvait vivre dans un tel environnement ». C’est ce qu’il nous montre à travers l’exemple des familles de deux frères Sasha et Guenia, tous deux métallurgistes. Le premier, passionné de Salsa, trouve dans la danse un moyen d’oublier la pression quotidienne de l’usine. Le second, père d’une petite fille souffrant d’un retard mental dû aux conditions environnementales, envisage de quitter la région avec sa femme et ses trois enfants… Il montre aussi comment la propagande Poutinienne s’insinue dans la vie du peuple Russe notamment à travers les opérations de glorification du rôle de l’armée Rouge durant la seconde guerre mondiale… que l’on n’ose plus qualifier de « dernière ».



Sauf mention contraire et autres licences applicables cette œuvre sonore de Cause Commune est mise à disposition selon les termes de la

Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.